news-details

Agro-économie

Visite d’une délégation tunisienne au conseil oléicole international

M. Zied LADHARI, ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale et M. Samir MAJOUL, président de l’Union tunisienne de l’Industrie et du Commerce (UTICA), accompagnés de Son Excellence Wassef CHIHA, ambassadeur de Tunisie en Espagne, Mr Mohammed SDIRI, conseiller du ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, et de Mme Hazar SASSI, conseillère de l’ambassadeur, ont effectué vendredi 21 septembre une visite au siège du Conseil Oléicole International (COI) à Madrid en Espagne.

Après l’échange de salutations institutionnelles, la rencontre, inaugurée par le chef du département des relations extérieures du COI, Mounir Fourati, s’est poursuivie avec la présentation par le Directeur exécutif, Abdellatif Ghedira, de la situation de l’application du nouvel Accord international sur l’huile d’olive et les olives de table. Sont ensuite intervenus les Directeurs adjoints - Jaime Lillo sur les activités menées par le Secrétariat exécutif ; Mustafa Sepetci sur l’Observatoire - puis les chefs d’unités - Ender Gunduz, sur les activités de promotion et les subventions pour la Journée mondiale de l’olivier ; et Abdelkrim Adi, sur les thèmes de la formation, de l’environnement et de la coopération internationale en général. Mme María Isabel Gomez, chef du département des statistiques et de l’économie, a quant à elle présenté la situation globale du marché mondial de l’huile d’olive avec les données actualisées de la campagne.

Les responsables du COI ont présenté aux membres de la délégation tunisienne la situation de l’application du nouvel Accord international sur l’huile d’olive et les olives de table, les activités du COI relatives à la promotion, la formation et la coopération internationale en général ainsi que la situation globale du marché mondial de l’huile d’olive avec les données actualisées de la campagne.

M. Zied LADHARI, ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, a rappelé que la Tunisie était l’un des principaux acteurs mondiaux du secteur de l’huile d’olive et que le pays avait toujours été, et continuerait d’être, un fervent défenseur des activités mises en œuvre par le COI.  « Notre conviction est encore plus forte aujourd’hui, après avoir vu le travail du COI. Ses activités, a  conclu le ministre, coïncident avec la politique de protection de l’environnement, de recherche, de développement du secteur et de formation adoptée par le gouvernement de la Tunisie. L’initiative de l’Observatoire est belle et intéressante. Nous l’avons voulu et nous le soutiendrons », a poursuivi le ministre.

Intervenant lors de cette réunion, M. Samir MAJOUL, président de l’UTICA a affirmé que «le COI est un générateur de positivité au sein de la Méditerranée et du monde entier». L’olivier, a ajouté le président de l’UTICA est l’arbre du futur. Il améliore l’environnement, son produit est un élixir de vie, et surtout, c’est une source de revenus irremplaçable pour des millions de familles à travers le monde. Une institution comme le COI, a conclu MAJOUL, est fondamentale pour le développement de cette culture car elle représente un point de synthèse certain dont le système des entreprises en général ne peut se passer ».

 

author

Omar KSIBI

Directeur de Pro Alimentarius | Consultant en Qualité et Sécurité des Aliments